Découvrir son psoriasis jeune

Rédigé par France Psoriasis, 1 octobre 2013

Découvrir son psoriasis jeune

Déclarer une maladie chronique telle que le psoriasis à un âge où l’on construit ses rêves et sa personnalité n’est pas facile à vivre. Sentiment d’être incompris, idées noires, angoisses liées à l’avenir incertain, questionnements liés à la transmission de la maladie, image âbimée de son corps (de soi même), peur d’aimer , peur de ne jamais pouvoir être aimé, égo mis à mal, manque de confiance en soi prononcé : la liste est encore longue…POINT-JEUNES-Psoriasis

Le Point Jeunes, né en mai 2008, a pour objectif de montrer aux jeunes qu’il n’y a pas de fatalité et que l’on peut apprendre à bien vivre avec une maladie chronique telle que le psoriasis.

Le Point Jeunes :

Le “Point Jeunes” c’est permettre aux jeunes de:

  • Comprendre la maladie et ses traitements
  • Accepter la chronicité
  • Apprendre les bons gestes pour améliorer son quotidien

Plusieurs moyens sont mis en œuvres pour aider le jeune patient à bien grandir avec son psoriasis et/ou son rhumatisme psoriasique, rassurer et soutenir moralement sa famille et informer le grand public et les autorités de santé sur la difficulté de ces jeunes à vivre avec leur maladie.


Les moyens:

  • Un groupe “Point Jeunes” sur notre réseau sociale  www.psolidaires.fr
  • Une brochure Jeunes « Révèle-toi ! » qui répond à des problèmes concrets : premier amour, entretien avec un employeur, piercing, tatouage …
  • Un clip dédié aux jeunes et une chanson « J’verrai bien » écrite et interprétée par S Petit Nico. Lancement du clip sur notre site le 29 octobre 2010.
  • Échange de questions/réponses avec des professionnels de santé
  • Des rencontres entre jeunes organisées régulièrement auxquelles les proches sont également conviés : partage d’expériences, clés pour mieux communiquer…
  • Des ateliers pour apprendre à gérer le psoriasis au quotidien (hydratation, maquillage médical, bon utilisation de ses traitements…) grâce à des conseils concrets

 

fanny
“Une maladie, oui mais pas une malédiction ! Le Pso est aussi un ami à comprendre.”
Fanny, 18 ans.
kamel
“Depuis que je connais France Psoriasis, je ne baisse plus les yeux si quelqu’un me regarde bizarrement et ne les baisserai plus jamais !”
Kamel, 22 ans.
cedric
“France Psoriasis, c’est aussi : Arrêter de Penser que je suis Le seul à Combattre le Psoriasis…. “
Cédric, 28 ans.