Articles

France Psoriasis part en lutte contre les disparités d’accès aux soins !

 

À l’occasion de la 18ème Journée Mondiale du Psoriasis, le 29 octobre prochain, France Psoriasis lance sa nouvelle campagne « En France, on n’est pas tous égaux face aux maladies pso : France Psoriasis part en lutte contre les disparités d’accès aux soins »

 

Elle révèle les résultats de sa dernière étude dont l'objectif est la meilleure évaluation des disparités d'accès aux soins dans la prise en charge de la maladie psoriasique, menée par l'institut d'études Opinion Way*

 

Cette étude menée à l’échelle nationale avec un focus sur un découpage en 5 zones géographiques (Ile-deFrance, Nord-Ouest, Nord-Est, Sud-Ouest, Sud-Est) permet à l’association d’analyser les disparités en termes d’accès aux soins, mais également l’impact du Covid-19 sur les personnes souffrant de maladie psoriasique.

 

*Etude Opinion Way menée pour France Psoriasis auprès de 1368 répondants de 18 ans et plus souffrant de psoriasis/rhumatisme psoriasique et faisant partie de l’association France Psoriasis.

Un diagnostic parfois difficile à poser, des difficultés d’accès aux soins et un impact fort du Covid-19

Les répondants ont majoritairement connu leurs premiers symptômes depuis au moins 5 ans : pour 85% d'entre eux au plan national et 91% dans la zone Sud-Ouest. Le diagnostic a parfois été long à poser, notamment dans la zone Sud- Ouest avec une errance diagnostique de plus de 3 ans pour 40% des patients, alors que dans la zone Nord-Ouest, elle tombe à moins d'un an pour 38% des malades.

Hors période de crise sanitaire liée au COVID-19, les personnes souffrant de maladie psoriasique sont 55% à avoir déjà rencontré au moins une difficulté dans leur prise en charge et dont 31% pour obtenir un rendez-vous avec un dermatologue ou un rhumatologue.

Graphique montrant les difficultés d'accès aux soins pour les personnes atteintes de psoriasis

Lorsque l’on fait un focus par zone, ce sont 3 régions sur 5 qui atteignent ce résultat de plus de 30% (Ile-de-France : 33%, Nord-Ouest : 35% et Nord-Est : 30%). A contrario, malgré un diagnostic long à poser dans cette région, c'est dans la zone Sud-Ouest qu'on observe le moins de difficultés d'obtention d'un rendez-vous avec un spécialiste (pour « seulement » 28% des répondants).

En Ile-de-France, 29% ont également rencontré une difficulté pour obtenir un traitement de leur maladie psoriasique. La zone Sud Est, où l'on trouve plus aisément un dermatologue ou un rhumatologue près de chez soi, avec seulement 13% des répondants ayant rencontré un problème, obtient également le meilleur résultat avec 1,2 difficultés rencontrées en moyenne par patient, contrairement à la région Ile-de-France qui obtient une moyenne de 1,4.

A l’échelle nationale, l’impact du COVID-19 a été important pour plus de 52% des répondants concernant leur maladie et pour plus de 60% concernant leur état d’esprit. Des résultats d’autant plus accentués lorsque l’on fait un focus par zone.

L’impact sur la maladie a été le plus ressenti dans la région Nord-Est avec 56%. En Ile-de-France c'est le moral qui a été le plus impacté, avec 67% des répondants. Ce résultat dépasse également 60% dans les autres régions, sauf pour la région Sud-Ouest qui ne dépasse pas 55%. Le traitement et la prise en charge de la maladie ont également été impactés pour plus de 30% des répondants dans chacune des 5 grandes zones.

Tableau montrant l'impact de la Covid-19 et les difficultés d'accès aux soins des personnes atteintes de psoriasis

Au programme de la 18ème Journée Mondiale du Psoriasis

 

En adéquation avec sa nouvelle campagne, qui s’intitulera donc « En France, on n’est pas tous égaux face aux maladies pso : France Psoriasis part en lutte contre les disparités d’accès aux soins », France Psoriasis met en place plusieurs actions dont :

  • Une affiche de campagne qui sera visible lors des différentes actions de communication menée par l’association et ses délégations en régions.
  • Au-delà du soutien « digital » mis en place pendant la crise sanitaire, l’association et ses adhérents ressentent un besoin impérieux de réintroduire le présentiel lors des événements et actions se déroulant en régions. Ainsi, si la situation sanitaire le permet, les 12 délégations régionales seront à nouveau mobilisées via des rencontres dans toute la France: conférences, Café Pso, stands d’information, portes-ouvertes… à destination des patients et de leurs proches avec la présence et l’intervention de professionnels notamment de dermatologues et de rhumatologues.
  • L’application de coaching virtuel TaVie Pso, pensée par France Psoriasis et conçue par MedClinik, une entreprise du groupe 360medlink, a été lancée en octobre dernier à l’occasion de la Journée Mondiale du Psoriasis. Cette application poursuit son déploiement et reste disponible sur l’AppStore ainsi que sur GooglePlay et a déjà été téléchargée 1100 fois (57% de femmes). Plus de 10% des utilisateurs ont entre 18 et 25 ans et 18% entre 35 et 45 ans.

 

Pour en savoir plus : téléchargez ici le dossier de presse digital de la campagne

L'association France Psoriasis tient à remercier ses soutiens et partenaires qui lui ont permis de réaliser cette campagne en toute indépendance

 

Partenaires de la campagne de lutte contre les disparités d'accès aux soins de France Psoriasis