Stand d'information au CHU Pontchaillou

Je continue de tenir un stand d’information dans la salle d’attente de dermatologie à l’hôpital Pontchaillou, 2 lundis par mois, sauf vacances scolaires.

Lors de ce dernier trimestre, j’ai revu des patients qui viennent faire le point avec moi, après qu’ils aient retrouvé une amélioration de la vie au quotidien. Certains adhèrent pour soutenir l’association.

J’ai vu de nouveaux patients qui venaient pour un premier rendez-vous, espérant enfin être entendus et recevoir un traitement adapté car ils ne supportaient plus de souffrir physiquement et moralement, de perdre leur énergie au quotidien.

C’est un moment privilégié pour rencontrer une association dont ils n’avaient pas connaissance et de faire part de leurs interrogations à quelqu’un qui est atteint de la même pathologie : Est-ce que le médecin va être à mon écoute ? Est-ce qu’il connait bien la maladie ? Est-ce qu’il y a des traitements ? Est-ce qu’ils vont m’aider à retrouver une vie normale ? Est-ce que je vais guérir ?...

Deux témoignages bouleversants :

  • De la part de parents d’un enfant handicapé, atteint d’un psoriasis cutané qui s’est aggravé ces derniers mois : Il a été renvoyé du centre d’accueil pour cette raison, le directeur accusant les parents, c’est inacceptable, de ne pas le soigner ! Il est en attente d’une place dans un autre foyer…
  • Une jeune maman atteinte de psoriasis à 80% avec des douleurs articulaires. Quand elle a repris son travail de serveuse dans un restaurant, après un congé de maternité, elle n’avait plus la force physique : son médecin traitant ne l’a pas comprise et a refusé un arrêt de travail. Sur la pression de son milieu professionnel, elle a démissionné. C’est en regardant l’émission « Santé Magazine », fin octobre qu’elle a compris que des traitements existaient.

Après son premier rendez-vous, après avoir été écoutée elle envisage un traitement dans les semaines à venir et est repartie confiante, ainsi que son mari qui la soutient au quotidien. Elle a repris espoir et pense à une reconversion professionnelle.

Je remercie les docteurs MARC PERRUSSEL, Sylvie LEJEAN, et Catherine DROITCOURT dermatologues pour leur accueil dans le service.

Francine LAIGLE

Déléguée de Bretagne