Stand d'information au CHU Jean Minjoz

Le mercredi 23 octobre, sous la bannière de notre toute nouvelle appellation « France- Psoriasis », j’ai tenu un stand d’information dans le hall d’entrée du CHU Jean Minjoz, accompagnée par une de nos adhérentes de la région, Virginie BIGLER, qui s’est beaucoup investie lors de cette journée et que nous remercions. Le Service de Dermatologie, associé à notre manifestation, était représenté par Catherine DARTEVELLE, infirmière animatrice de l’ETP (Éducation thérapeutique pour le patient ) pour le psoriasis. Malgré son activité professionnelle, elle a su se rendre disponible pour être à nos côtés toute cette journée.

« UN REGARD PLUS DOUX SUR LE PSORIASIS »

Notre stand, décoré des affiches de notre campagne , situé dans ce lieu de passage très fréquenté, a attiré de nombreux visiteurs et personnels de santé qui avaient été avertis par le service de communication de l’hôpital. Certaines personnes souffrant de psoriasis avaient réservé leur journée car ils venaient de loin pour prendre des informations et échanger sur la maladie.

Le message que nous voulions faire passer en cette 10è Journée Mondiale, à savoir que le psoriasis n’est ni une maladie contagieuse , ni une maladie psychologique , a reçu un écho très favorable auprès de nos interlocuteurs. Beaucoup s’interrogent en effet sur l’origine de la maladie, qui leur semble à eux, souvent liée au stress ou à un problème psychologique mal résolu. Nous les rassurons en précisant qu’il est bien établi, maintenant, que cette maladie trouve ses racines dans notre patrimoine génétique, et que c’est une maladie inflammatoire auto-immune.

Certains évoquent le caractère discriminant du psoriasis ( dans le travail, les relations sociales) quand il est bien visible. Vis-à-vis de ces problèmes, nous soulignons le rôle de notre association en rappelant nos grandes campagnes de sensibilisation et en invitant les patients à nous rejoindre pour changer le regard de la société sur notre maladie et la faire accepter. Tout en recommandant de visiter notre site internet, nous distribuons les fascicules d’information adaptés à chacun.

D’autre part, pour rompre l’isolement et mieux connaître sa maladie pour la soigner, Catherine DARTEVELLE explique et propose aux malades de s’inscrire à l’atelier proposé dans le cadre de l’ETP.

Nous souhaitons que cette journée d’information et d’échanges dans un esprit convivial ait contribué à mieux faire connaître notre maladie au-delà des idées reçues pour qu’enfin tous aient un « regard plus doux sur le psoriasis ».

Nous remercions le Professeur AUBIN chef du service de dermatologie, le docteur Claire LARECHE, Catherine Dartevelle et madame Muraccioli du service de communication pour leur aide et leur soutien dans l’organisation de cette journée.

 

Elisabeth DESAYMARD

Déléguée de FRANCHE-COMTE