PSO Mag Numéro 121 - Mars 2015


Sommaire N°121



  • L’édito
  • Infos santé
    • Grossesse et/ou allaitement : les traitements du psoriasis et du rhumatisme psoriasique sont-ils compatibles ?
    • Santé Info Droits
    • Quoi de neuf côté traitements ?
  • Actualités
    • Alimentation et psoriasis par le Pr François AUBIN (Grpso de la SFD)
    • Psoriasis et cancer : questions pratiques par les Prs Hervé BACHELEZ et Carle PAUL (Grpso de la SFD)
    • Psoriasis et douleurs articulaires : et si c’était un rhumatisme psoriasique ?
    • Psoriasis et rhumatisme psoriasique : rôle de la vitamine D par le Dr Béatrice BOUVARD
  • Dossier spécial
    • 1ère Semaine Nationale du Psoriasis : la mobilisation de tous !
  • Vie de l’Association
    • 2014 : France Psoriasis en chiffres
    • Hommage à un ancien Président : Bernard LUET
    • Écho des régions
    • Séminaire des délégués
    • Deux nouveaux délégués
    • Faire vivre la démocratie sanitaire : où en sommes nous à France Psoriasis ?
  • Autour du pso
    • Au bout du fil, au bout d’un clic
    • Quand le pso se fait roman
  • L’agenda
  • Délégué•e•s de régions

L'édito

S’appeler “France Psoriasis” qu’est-ce que ça change ?

“Commencez par changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous”
Gandhi

Voici tout juste 1 an nous prenions officiellement le nom de France Psoriasis. Qu’est-ce que cela a changé ?

A priori, peu de choses : pérennité de nos objectifs et de nos préoccupations, détermination identique. Même efficacité de l’équipe du siège, même engagement des bénévoles (délégués, administrateurs, adhérents,...) -plus de 5 600h encore cette année-.

Et pourtant...
Nommer la maladie, dès que l’on parle de l’association, c’est un changement significatif de lisibilité collective et individuelle :

  • C’est donner un écho plus pertinent à nos actions et à notre communication.
  • C’est être plus clairement identifié par nos partenaires et par ceux qui découvrent notre
    existence.
  • C’est aussi un effet sur chacun de nous, à titre personnel : désigner clairement notre maladie, c’est l’identifier sans tabou, pour mieux la combattre. Il y a, silencieusement, création et affirmation d’une identité spécifique à l’association, un sentiment d’appartenance à un groupe qui n’a plus envie ni de se cacher ni de se taire.

Nous sommes donc bien sur la voie que nous avons choisie ensemble : pour faire évoluer le regard de la société sur notre pathologie, il faut d’abord que nous-mêmes, nous osions nous montrer, témoigner, nous imposer : atteints d’une maladie chronique, avec certaines problématiques identiques à toutes les maladies chroniques, mais d’autres, plus spécifiques, à prendre en compte en tant que telles, et ne devant donner lieu à aucune discrimination.
De tout cela, la reconnaissance de l’OMS de mai 2014 vient opportunément apporter confirmation. Cette résolution atteste l’importance primordiale de l’information : c’est pourquoi nous appuyant sur ce texte international, nous lançons notre pétition et demandons au Ministère de la Santé, non seulement la reconnaissance de la gravité et de la chronicité de la maladie, mais aussi le soutien actif de nos campagnes.

Plus que jamais, France Psoriasis a besoin de compter sur la mobilisation de chacun de nous !

ROBERTE AUBERT
Présidente de France Psoriasis

* Sondage IPSOS-France Psoriasis réalisé du 30 juin au 11 septembre 2015 auprès de 767 patients

Commandez vos numéros de PSO Mag en ligne