France Psoriasis, 35 ans d’accompagnement au service des patients !

En cette année d’anniversaire, il était indispensable pour nous de réaliser une nouvelle campagne de sensibilisation. Malgré nos 35 années d’existence et les nombreuses actions menées par France Psoriasis, le manque d’information du grand public persiste et continue d’être préjudiciable à la vie quotidienne des malades.

Le but de notre campagne ? Interpeler non seulement le grand public sur le mal-être des patients, mais également, rappeler l’importance du rôle de l’association. En effet, depuis 1983, nous accompagnons les malades au quotidien, mais également leurs proches pour tenter de combattre les idées reçues sur la maladie.

74% des personnes atteintes d’une maladie de peau considèrent le psoriasis comme la maladie la plus gênante !

France Psoriasis se mobilise ainsi depuis ses débuts pour accomplir sa mission principale qui est de soutenir les patients, de les informer sur le psoriasis, mais également d’améliorer le parcours de soin, encourager la recherche et redonner de l’espoir à tous les malades ainsi qu’à leurs proches.

Pour se faire, nous réalisons régulièrement des enquêtes auprès de différentes cibles qui nous permettent de mettre en lumière les attitudes des patients, mais également celles du grand public face à la maladie. Des résultats qui sont souvent alarmants avec des envies de disparaître, des sentiments de honte, mais également cette année, une altération de la qualité de vie, tant d’un point de vue professionnel que personnel pour près de 80% des patients.

L’utilisation des résultats issus de l’enquête « Objectifs Peau » concernant le psoriasis (mise en place par tous les acteurs de la dermatologie et de la cosmétique), nous permet d’aborder les conséquences de la maladie sous un nouvel angle.

C’est pourquoi, nous avons décidé d’axer notre campagne 2018 sur l’altération de la qualité de vie, que ce soit concernant le sentiment de rejet, les insomnies ainsi que les démangeaisons. La campagne s’intitule donc " Noémie, 19 ans, n’en peut plus, pourtant il existe des solutions. "

Il est important d’interpeler les malades pour les inciter à rompre leur isolement, à ne pas se résigner, à lutter contre la maladie puisque des solutions existent. L’association est là pour les aider au quotidien contre les conséquences de la désinformation et de la discrimination.

Cette campagne sera visible via un affichage dans le métro, et sera complétée par la refonte totale du site internet, des actions en région et l’anniversaire du forum d’échanges« Psolidaires ».

Le psoriasis est une maladie non contagieuse, douloureuse et pourtant discriminante. Les patients souffrent assez au quotidien, cette maladie ne doit plus être un tabou mais une maladie chronique considérée à sa juste valeur comme le sont les autres maladies chroniques !