Apprendre à cacher ses plaques de psoriasis

Rédigé par Les Ateliers d'Avène, 1 octobre 2010

Le maquillage médical permet de cacher harmonieusement les imperfections cutanées du visage et du corps.

Cette technique est aussi bien adaptée aux femmes qu’aux hommes et nécessite des produits de maquillage avec des caractéristiques spécifiques :

  • hypoallergéniques
  • non-comédogènes
  • très bonne correction
  • rémanence à l’eau, à la sueur, à la chaleur, très bonne tenue et longue durée avec une protection solaire

­ L’apprentissage du maquillage médical est assez simple, le plus important est de bien respecter les étapes nécessaires à sa réalisation.

Les étapes indispensables

  • La base de maquillage

­Elle est indispensable pour préparer la peau à recevoir le maquillage. Elle doit être adaptée au type de peau et à la sensibilité cutanée. ­C’est le choix de cette base qui va déterminer la tenue du maquillage

  • La correction par la couleur

­La complémentarité des couleurs : Le principe est de superposer 2 couleurs opposées afin de les neutraliser. Grâce à cette technique, il est possible d’appliquer moins de fond de teint et ainsi d’obtenir un maquillage léger. Le vert neutralise le rouge : psoriasis, couperose, angiome, cicatrice, … Le jaune neutralise le bleu : ecchymoses, cernes bleutés, varices, …

  • Le stick correcteur

­ Pour le psoriasis choisir le Stick correcteur vert pour neutraliser les plaques rouges ou roses

Application :

  • Prélever un peu de stick avec le bout du doigt
  • Appliquer en tapotant sur la plaque de psoriasis jusqu’à obtenir une teinte  grise.
  • Après l’application du stick correcteur, unifier en superposant un fond de teint compact. Pour ne pas déplacer la correction, superposer en tapotant avec une éponge ou le bout du doigt

Évitez de déborder autour de la lésion car sur la peau normale le vert garde sa couleur.

La correction du teint

Pour le psoriasis, il est préférable d’opter pour un fond de teint compact très riche en pigments. La correction sera ainsi plus efficace et de meilleure tenue.

­ Comment déterminer la teinte d’un fond de teint ?

  • Visage non-maquillé : sur le bas de la joue ou sur le front
  • Visage maquillé : sur le haut du pouce
  • Corps : sur la zone à masquer

Ne pas appliquer le fond de teint sur le poignet, la teinte serait trop claire.

  • Les crèmes de teint compactes 

Elles sont idéales pour dissimuler les lésions du visage comme du corps.

­Comment choisir la texture ?

  • peau sèche, peau irritée : Texture Confort
  • peau mixte à grasse, corps : Texture Oil-free

­ Application :

  • Appliquer à l’aide de l’éponge ou du bout du doigt
  • Pour un résultat couvrant : appliquer en tapotant
  • Pour un résultat transparent : appliquer en lissant

Nettoyer régulièrement l’éponge, avec de l’eau et du savon, vous pouvez également la  laver en machine.

  • La poudre

Elle est indispensable pour fixer le maquillage et obtenir une bonne tenue de la correction :

  • Translucide :
    • fixe le fond de teint
    • fixe l’anticerne
  • Soleil :
    • effet bonne mine
    • fard à joues
    • peaux brunes et noires

Application :

  • Appliquer avec un gros pinceau
  • Poudrer l’ensemble du maquillage de façon à bien fixer la correction

Pour le visage : terminer de l’extérieur vers le centre du visage ainsi le maquillage sera moins visible

Prolonger la tenue du maquillage

A la fin du maquillage, pulvériser une légère brume d’Eau thermale à 20 cm de la correction. En s’évaporant, l’eau fixe le maquillage.

Le démaquillage

Utiliser des démaquillants avec des tensioactifs doux.

­Application :

  • Appliquer du bout des doigts et en mouvements circulaires
  • Rincer à l’eau ou essuyer à l’aide d’un mouchoir en papier
  • Terminer par une pulvérisation d’Eau thermale

Éviter l’utilisation de coton à démaquiller, le frottement peut être irritant.

Conseils pratiques

  •  Toujours utiliser le maquillage en petite quantité.

Il est plus facile d’en ajouter que d’en retirer.

  •  Dans la mesure du possible, opter pour un maquillage léger.

Les maquillages épais ont tendance à augmenter les reliefs, accrocher le regard et accentuer le sentiment de camouflage.