Dérivés vitamine D

Rédigé par Pr Dubertret, 1 octobre 2010

Les traitements dérivés de la vitamine D sont d’une efficacité proche de celle des corticoïdes, ils n’atrophient pas la peau, ils sont quelques fois irritants, ils n’entraînent pas d’effet de rebond. Ils sont donc très adaptés à des caractères qui souhaitent être très libres et pouvoir prendre et arrêter un traitement, sans risque d’aggraver leur psoriasis. Par contre il faut être un peu patient car leur délai d’action est un peu plus long que les corticoïdes.

L’association corticoïdes locaux et dérivés de la vitamine D par voie locale est beaucoup plus efficace que chacun des traitements pris séparément mais elle comporte bien sûr une contrainte supplémentaire. Cette association peut se faire soit dans le même tube, le corticoïde étant mélangé aux dérivés de la vitamine D, elle peut être faite en prenant l’un le matin, l’autre le soir, elle peut être faite en prenant l’un pendant la semaine et l’autre pendant le week-end.

Donc, de nombreuses possibilités en fonction du caractère et des contraintes de chacun.