Cures thermales psoriasis

Rédigé par Rédigé par France Psoriasis, 1 octobre 2013

Il existe plusieurs centres de cures thermales en France pour le psoriasis, la Mer Morte en Israël et en Jordanie, quelques unes en Tunisie, en Algérie et au Maroc et bien d’autres encore en Iceland, Roumanie, Hongrie, Turquie, …

D’un centre à l’autre, les propriétés de l’eau varient. C’est la raison pour laquelle chacun d’entre nous réagit différemment et que les bénéfices ne sont pas toujours les mêmes d’un patient à l’autre. Certaines eaux sont riches en sélénium, d’autres en arsenic, bicarbonate de soude et sodium ou souffre. L’essentiel est de ne pas se rendre en cure en espérant une guérison totale et définitive mais de s’y rendre pour trouver un répit momentané et des clefs pour mieux gérer son psoriasis et/ou rhumatisme dans la vie de tous les jours. Chaque patient qui le souhaite peut en bénéficier. Vous pouvez en parler avec votre médecin.

 

A qui s’adressent les cures thermales

Chaque patient qui le souhaite peut en bénéficier. Les cures ne dispensent pas néanmoins des traitements conventionnels. Le médecin (généraliste ou dermatologue) pourra également vous proposer d’essayer en tout début de parcours de soins pour apprendre, par exemple, les bons gestes pour votre peau ou vos articulations, les règles d’hygiène de vie à adopter, gérer l’impact du psoriasis sur la vie quotidienne. N’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Comment bénéficier d’une prise en charge ?

La cure thermale fait partie des prestations qui peuvent être prises en charges par l’assurance maladie, à la différence des séjours de thalassothérapie. Toutefois, la participation de la caisse d’assurance maladie est soumise à conditions. Celles-ci doivent être remplies d’une part par l’établissement thermal et d’autre part, par le patient.

Les obligations du centre thermal

Le centre de cure thermale doit être agréé et conventionné par l’Assurance maladie pour les orientations thérapeutiques prescrites.

Les obligations du patient

Le patient doit demander une prescription médicale à son médecin (traitant ou spécialiste), faire une demande de prise en charge auprès de la caisse d’Assurance Maladie, remplir la déclaration de ressources, choisir un centre thermal agréé et réserver son séjour auprès de la station thermale.

  • Prescription médicale obligatoire par le médecin traitant, généraliste ou spécialiste (mentionnant l’orientation)
  • La cure doit être suivie intégralement sauf interruption par le médecin conseil
  • Une seule cure est autorisée par année civile (sauf dans le cas de prise en charge des grands brûlés où deux cures/an sont remboursées).
  • La durée d’une cure est fixée à 18 jours et le nombre de séances de soins doit être précisé.

Le remboursement des frais de cures

Les frais de cure thermale sont remboursés par l’assurance maladie, sous la forme de forfaits. Ces forfaits renvoient à une typologie de soins et un nombre de séances établis suivant l’orientation médicale (dermatologie, stomatologie). Les tarifs de base sont fixés dans la convention nationale thermale, conclue entre les caisses nationales d’assurance maladie et l’organisme représentatif des établissements thermaux.

La prise en charge des frais médicaux : pour tous

L’Assurance Maladie prend en charge les frais médicaux liés à la cure qui comprennent :

  • le forfait thermal correspondant aux soins thermaux proprement dits : tarif conventionné à partir de 453,67 €, remboursement à 65%. Reste à payer : 158,78 €
  • le forfait de surveillance médicale par le médecin du centre thermal, pour les honoraires d’un médecin de secteur I, remboursement à 70%. La quasi-totalité des mutuelles prennent en charge la partie restante, souvent sous forme de forfait, avec une possibilité de tiers-payant pour certaines, ce qui évite de devoir avancer les frais.

La prise en charge des frais d’hébergement et de transport : selon conditions de ressources ou ALD

Les frais d’hébergement et de transport peuvent être pris en charge à 65 % d’un forfait fixé par l’Assurance Maladie, selon conditions de ressources (ex. : revenus annuels < 14 664,38 € pour une personne seule).

Indemnités journalières

Des indemnités journalières peuvent être versées en fonction des ressources ou de leur situation professionnelle (accident de travail ou maladie professionnelle) ou thérapeutique (ALD) sans condition de ressources. Si l’assuré est déjà en arrêt de travail pendant la cure, les indemnités journalières sont maintenues.

Le cas particulier des personnes en Affections de Longue Durée

Lorsqu’elle est liée à une affection de longue durée (ALD), votre cure est prise en charge à 100%, ainsi que les honoraires médicaux, sur la base des tarifs conventionnels :

  • Vos frais de transport sont remboursés sans condition de ressource à 100% sur la base d’un billet SNCF A/R 2e classe, quelque soit le mode de transport choisi (dans la limite des frais réellement engagés).
  • Vous recevrez une participation de 150€ de la Sécurité Sociale.

Les frais qui ne sont pas pris en charge par l’Assurance Maladie :

  • le ticket modérateur : c’est la part des frais médicaux non prise en charge par l’Assurance Maladie. Il peut en revanche être pris en charge par votre mutuelle.
  • les soins de bien-être, dits «de confort» (soins au Spa Source par exemple)
  • les repas durant le séjour de cure
  • l‘hébergement si les ressources du patient dépasse le plafond (ex. : 14 664,38 € de revenus annuels pour un célibataire)

Comment se déroule une cure ?

  • La 1ère consultation : avec le médecin thermal
  • Les soins : un accompagnement personnalisé de spécialistes :
    • Ils sont exécutés sur prescription médicale uniquement en début de séjour, avec modifications possibles au cours de la cure
    • 3 semaines de cure (cycle de renouvellement cellulaire de la peau)= soins du lundi au samedi (1h30)
    • Tous les soins sont réalisés dans une eau thermale sans cesse renouvelée grâce à la source naturelle

Les soins prescrits par le médecin thermal

Il existe 3 catégories de soins :

  • Soins de base : bain simple, aérobain, hydromassant, douches et pulvérisation généralisées, cure de boisson,
  • Soins complémentaires : massages sous eau, pulvérisation locale, douche filiforme
  • Soins spécifiques : ils font appel aux émollients à base d’eau thermale

Les « Plus » d’une cure thermale

  • L’éducation à la santé de la peau : une prévention active !

L’objectif est d’informer et former les patients et leurs proches afin de vivre plus facilement leur pathologie au quotidien grâce à des conférences, tables rondes et ateliers pratiques. Des ateliers «pommade, hygiène et hydratation, maquillage correcteur, alternative au grattage, relaxation », … sont proposés dans certains centres thermaux.

  • Ne plus se sentir seul !

Rencontrer d’autres personnes atteintes de la même maladie permet d’échanger ses trucs et astuces mais aussi de déculpabiliser et relativiser. Dans certains cas, comme à la montagne, les patients profitent du cadre pour faire de belles randonnées ou des activités sportives ensemble qui permettent d’oublier un instant qu’ils sont venus en cure pour se soigner.

Les cures pour lesquelles vous pouvez bénéficier d’une prise en charge sont celles qui se trouvent exclusivement en France :

La Roche Posay, Avène, Saint Gervais, Uriage, Rochefort sur mer, Neyrac les Bains, Molitg les Bains, les Fumades, la Bourboule (coordonnées et renseignements sur la fiche «Les cures thermales en France »).

Une étude pour évaluer l’efficacité des cures thermales dans la prise en charge du psoriasis

Le projet PSOTHERMES a été retenu pour faire partie du programme de recherche 2014 de l’AFRETH (association française pour la recherche thermale).

Ce projet prospectif original fait intervenir plusieurs établissements thermaux impliqués dans le psoriasis (Avène, La Roche Posay, Molitg, St Gervais, Uriage). Il a été conçu par l’équipe ThEMAS laboratoire TIMC-Imag UMR UJF-CNRS 5525 au CHU de Grenoble (Pr JL Bosson), en collaboration avec des représentants du Groupe de Recherche sur le Psoriasis de la société française de Dermatologie.

Il a pour objectif d’évaluer le service médical rendu* par les cures thermales dans les formes modérées ou sévères de psoriasis (2 groupes parallèles de patients randomisés* pour une cure immédiate versus une cure retardée).

L’objectif principal sera d’évaluer l’amélioration de la qualité de vie à 3 mois post cure chez des patients présentant un psoriasis sera ainsi évaluée.

Plus d’informations sur ce lien.


INTERVIEW du Pr Christian ROQUES, président du Conseil Scientifique de l’AFRETH.

Qu’est ce que l’AFRETH ?

L’AFRETH (association française pour la recherche thermale) est une association créée en Octobre 2004, par le CNETH (conseil national des établissements thermaux)(syndicl représentant l’ensemble des exploitants thermaux) et l’ANMCT (association nationale des maires de commune thermale) notamment. Ces deux structures assurent le financement d’études scientifiques sélectionnées par appel d’offres annuel par un Conseil Scientifique indépendant.

Quel est son rôle ?

Son rôle est de sélectionner des études scientifiques et d’en assurer la promotion. Ces études sont destinées à l’évaluation du Service Médical Rendu. Mais aussi il s’agit d’évaluer scientifiquement de nouvelles interventions, qui selon les orientations arrêtées dans le livre blanc de la Médecine Thermale de 2008, visent à créer de nouvelles convergences de santé publique à travers de nouveaux champs de compétence (prévention, participation aux soins de suite et de réadaptation, accompagnement du vieillissement, production de données de santé publique) ou de nouveaux formats de cure.

Quelles sont les études mises en place pour évaluer le service médical rendu par les cures thermales en France notamment dans le psoriasis et le rhumatisme psoriasique ?

Les études réalisées en France ont cherché à établir le service médical rendu (SMR) par la médecine thermale dans les rhumatismes, les troubles métaboliques, les troubles veineux, les affections liées au stress, les suites de cancer du sein traité. Dans tous ces cas l’évaluation du SMR s’est basée sur des essais cliniques contrôlés randomisés (avec tirage au sort et comparateur). Il n’y a pas eu, récemment, en France d’études d’importance dans le domaine des dermatoses chroniques (psoriasis, dermatite atopique notamment) évaluant l’effet de la cure thermale par des essais contrôlés randomisés. Par contre des études observationnelles, de moindre niveau de preuve scientifique, ont fourni des données utiles pour la conduite des études contrôlées.

Risque-t-on un déremboursement des soins proposés en cure thermale ?

Une nouvelle convention est en cours de signature entre la profession thermale et l’assurance Maladie ; elle implique une modification du code de la Sécurité Sociale, approuvée, en première lecture, par l’Assemblée Nationale. Cette nouvelle convention devrait sécuriser le remboursement des cures pour une période d’au moins cinq ans.

Existe-t-il des projets d’éducation thérapeutique pour les cures thermales ? Si oui quelle forme prend l’ETP dans les cures ? 

il existe de nombreux programmes et projets de programme d’ETP en médecine thermale. Sont en cours de finalisation des programmes dermatologiques concernant le psoriasis et la dermatite atopique. Sont d’ores et déjà validés par des ARS des programmes sur la fibromyalgie, le syndrome métabolique, le surpoids, l’insuffisance veineuse, les lymphoedèmes, l’asthme, la polyartrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante.

Ces ateliers sont-ils pris en charge par la sécurité sociale ?

La Sécurité Sociale n’intervient, en matière d’ETP, que pour des affections classées dans le cadre des ALD (affections de longue durée). Pour l’instant l’assurance santé n’intervient pas dans la prise en charge de l’ETP délivrée en milieu thermal. Des actions sont entreprises auprès de l’Assurance Maladie et des Assureurs complémentaires (mutualistes ou privés) pour une intervention des assureurs dans ce domaine.

 


Présentation des centres thermaux prenant en charge le psoriasis

(Liste non exhaustive)

Les propriétés de l’eau

L’eau thermale de La Roche Posay – exceptionnellement riche en sélénium, silice et calcium- est médicalement reconnue pour ses propriétés bénéfiques sur la santé de la peau. Elle est particulièrement efficace sur les lésions de psoriasis par son action anti-inflammatoire, cicatrisante et anti-prurigineuse (qui calme les démangeaisons).

Ces propriétés spécifiques associées aux techniques de soins quotidiens permettent d’obtenir des résultats importants sur l’amélioration des lésions et sur la qualité de vie des patients.

Une étude menée en 2012 sur 199 patients psoriasiques a montré une évolution significative du score PASI (score de sévérité de l’atteinte) moyen en début et fin de cure passant de 17.6 (psoriasis sévère) à 7.8 (psoriasis modéré en 3 semaines. 78.4% des patients voient leur qualité de voie améliorée dès la fin de cure. Ces bénéfices perdurent en moyenne pendant 6 à 9 mois.

Les soins proposés aux patients

La cure thermale se déroule tous les matins du lundi au samedi sur 3 semaines consécutives. 4 à 6 soins sont prescrits par le dermatologue thermal parmi :

  • La douche filiforme, détergente, drainante et assouplissante
  • Les pulvérisations faciales, générales capillaires et périnéales : adoucissantes et cicatrisantes
  • Les bains aérogazeux : hydratants, émollients et anti-prurit –localisés en cas d’atteintes palmo-plantaires.
  • La cure de boisson, détoxifiante et anti-inflammatoire
  • Les massages sous eau en cas d’atteinte articulaire
  • Les soins buccaux en cas de lésions des muqueuses de la bouche

Des soins quotidiens totalement naturels, exclusivement à base d’eau thermale, et sans effets secondaires.

Des ateliers pour les curistes

La matinée se déroule dans les thermes, et les après midis sont disponibles pour que chaque personne choisisse les activités qui lui conviennent le mieux parmi tout un programme de conférences et ateliers à visée thérapeutique et informative. Parmi celles-ci : l’atelier maquillage correcteur, l’atelier hydratation, l’atelier sophrologie, les consultations psychologiques ou groupes de paroles, les conférences diététiques, dermatologiques… Autant d’occasion de mieux s’armer contre la maladie.

Les opportunités d’échanges entre les patients si je viens seul(e)

Elles sont très nombreuses car la plupart des patients viennent seuls. C’est aussi l’occasion de rompre avec la routine et l’entourage quotidiens. Dans les services des thermes les patients se croisent tous les jours et créer facilement des liens. Des échanges d’expériences et des amitiés naissent parfois dans cet univers où tout le monde porte un peignoir blanc.

Les activités touristiques proposées

Localement il est possible de faire des randos pédestres et/ou VTT en groupe avec l’office de tourisme, ainsi que du tennis (tarifs négociés pour les curistes sur 3 semaines), du golf pour les amateurs, des descentes en canoë kayak sur les nombreuses rivières de territoire, mais aussi de découvrir le patrimoine roman de la région…La 1re intention du séjour, c’est le soin ! Il ne faut pas l’oublier. Ensuite il est facile d’agrémenter le séjour par des loisirs simples ou en organisant un séjour groupé par exemple !

Pour + d’infos médicales www.thermes-larocheposay.fr

Auteur : Claire LESREL, Relations Médicales Centre Thermal Roche Posay

Les propriétés de l’eau

L’eau thermale d’Avène se distingue par une composition spécifique, constante et qualitativement équilibrée, qui explique une partie de ses propriétés apaisante , anti-prurigineuse et anti-irritante.

De nombreuses études, publiées dans la presse internationale, ont prouvé les effets bénéfiques de l’eau thermale d’Avène sur les dermatoses chroniques et notamment le psoriasis :

  • Diminution de la réactivité cutanée, amélioration des qualités de surface de la peau qui retrouve son équilibre.
  • Concernant les patients souffrant de psoriasis (40% en moyenne des curistes), les scores cliniques utilisés (PASI Psoriasis Area and Severity Index) ont montré une amélioration significative entre le début et la fin de la cure avec un PASI à la fin de la cure à – 54,4% en moyenne.

L’analyse des études sur la Qualité de vie démontre également une amélioration notoire dans le « ressenti » du patient à la fin de la cure.

 Les soins proposés aux patients

La Station Thermale d’Avène pratique une hydrothérapie adaptée et innovante, sous contrôle médical. Le programme de soins est élaboré parmi :

  • Des soins de base : Bain simple, Aérobain ou hydromassant, des douches et pulvérisations générales.
  • Des soins complémentaires : Pulvérisations locales ( visage et mains) , douche capillaire ( soin spécifique de la Station) , massages sous eau, douches filiformes , compresses d’eau thermale.
  • Des soins hydratants : enveloppement du corps avec crème émolliente, soins visage et un programme de soins complets du cuir chevelu.

 Des ateliers pour les curistes

La Station Thermale propose une approche globale de la pathologie avec la mise en place d’un accompagnement au-delà des soins : Nous avons estimé important d’aider les curistes et leur famille à mieux gérer leur dermatose au quotidien à travers de l’information ( conférences médicales) et des coseils pratiques sous forme d’Ateliers :

  • Hygiène-Hydratation ou comment prendre soin de sa peau à travers des gestes adaptés et de mauvaises habitudes à bannir.
  • Alternative au grattage, avec des trucs et astuces pour éviter de traumatiser la peau.
  • Application de l’émollient chez l’enfant : cette technique apporte un assouplissement de la peau et un bien-être à l’enfant à travers un échange privilégié entre parents et enfants.
  • Relaxation : un atelier pour apprendre à évacuer son stress .
  • Espace de parole animé par une psychologue clinicienne. Un lieu d’expression et de partage d’expériences.
  • Maquillage médical : apprendre à cacher harmonieusement les imperfections du visage et du corps à travers des techniques simples, pour les femmes comme pour les hommes.

Les opportunités d’échanges entre les patients si je viens seul(e)

La dimension humaine des thermes d’Avène est une qualité et une priorité importante. Les couloirs des soins sont le lieu favori de discussions et d’échanges à la foi rassurant et distrayant ainsi que les ateliers , prétextes à rencontres et partages d’expériences . Un tableau d’expression et de demandes spécifiques (co-voiturage, partenaire activités sportives, jeux, etc) est disposé dans les Thermes pour les curistes sans oublier le tableau des animations quotidiennes idéales pour rompre la solitude.

Les activités touristiques proposées aux alentours

Avène est au cœur du Parc Naturel Régional du haut Languedoc, dans une vallée pittoresque qui offre de belles surprises à travers une grande diversité de paysages et de pratiques d’activités de pleine nature ( randonnées, VTT, tennis, pêche, canoe kayak).

Auteur : Marie Ange MARTINCIC, Directrice des Thermes d’Avène

Soigner son psoriasis en cure thermale à Uriage

Née au cœur des Alpes, l’Eau Thermale d’Uriage est lentement filtrée et enrichie par la nature. Bactériologiquement pure, elle est aussi isotonique, comme un sérum physiologique naturel. Véritable concentré minéral, l’Eau Thermale n’altère ni la taille, ni le volume des cellules et convient à toutes les peaux y compris les plus sensibles et réactives. Elle bénéficie d’une teneur exceptionnelle en sels minéraux et oligo-éléments qui lui confèrent des propriétés reconnues pour la peau comme pour les muqueuses. L’Eau Thermale est apaisante, réparatrice, anti-radicalaire, antiprurigineuse, cicatrisante et hydrante. L’eau soufrée d’Uriage est particulièrement adaptée au Psoriasis.

Avec 45% de patients atteints du Psoriasis, il s’agit de la première indication en dermatologie traitée à Uriage. L’eau thermale est aussi utilisée également pour les affections, ORL et rhumatologique. La double orientation thérapeutique dermatologie/rhumatologie est ainsi adaptée au rhumatisme psoriasique, 47% des curistes viennent à Uriage pour la double cure DER/RHU.illustrations ions eau thermale-Uriage

Les possibilités de soins sont nombreuses, notamment les soins enveloppants qui sont deux types: douche pulvérisée et l’aérobain. Ils permettent un contact optimal de l’Eau Thermale sur tout le corps pour un effet calmant et hydratant. La douche filiforme quant à elle, est un soin pratiqué par un médecin, avec pour action d’exfolier les peaux mortes et de favoriser la cicatrisation des lésions localisées. Plus ciblés, la pulvérisation d’Eau Thermale sur le visage et la douche du cuir chevelu ou le bain des mains et des pieds ont un effet anti-inflammatoire. Une étude observationnelle réalisée entre 2008 et 2010 à Uriage, a montré une amélioration de la dermatose de 71% associée à une amélioration de la qualité de vie après 18 jours de cures 6 mois après la fin de cure 81% les curistes ont constaté un espacement des poussées, 78% une amélioration de l’état clinique et 74% une réduction de la consommation des médicaments. Cette enquête sur 3 ans a permis un suivi de plus de 2000 patients dont la moitié avec un psoriasis.

Depuis 2013, L’Etablissement Thermal d’Uriage a mis en place des ateliers dont l’objectif est d’améliorer les bienfaits de la cure: relaxation, la marche nordique ou sportive. De plus, il existe de nombreuses opportunités d’échanges entre le curiste et le personnel au moment de la cure : salle de repos, solarium et les activités en dehors de la cure. En effet, des activités de loisirs adultes/enfant sont également organisées : pot d’accueil, expositions, balades à thèmes, cours de cuisines, les sorties culturelles, spectacles pour enfant ou concerts sont proposés dans le parc thermal, afin de rendre agréable le séjour du curiste à Uriage.

Auteur : Muriel Lapeyre, Directrice générale Établissement Thermal d’Uriage

Les propriétés de l’eau

Le point le plus important est, sans contestation possible, la qualité de l’eau des Thermes de Saint Gervais qui depuis 200 ans a traité plus de 200 000 curistes. L’eau des Thermes de Saint-Gervais est classée sulfurée, sulfatée, chlorurée, sodique et calcique et riche en oligo-élément elle est un véritable « sérum naturel ». Grâce aux effets anti-inflammatoires, les démangeaisons diminuent sensiblement et peuvent même disparaitre au bout du séjour.

De plus, les Thermes de Saint-Gervais viennent à nouveau d’obtenir une certification qui apporte la démonstration de la rigueur dans la gestion de la ressource thermale. Ce Label AQUACERT, reconnu sur l’ensemble du territoire National garanti aux curistes l’excellence de la qualité de l’Eau Thermale du Mont Blanc, mais aussi celle des équipes des Thermes de Saint-Gervais.

Les soins proposés aux patients dans votre station ?

  • Cure de boisson pour ses vertus anti-inflammatoires et pour revitaliser l’organisme
  • Douche céphalique
  • Bains et pulvérisations pour décongestionner la peau
  • Douche filiforme appliquée par un dermatologue sur les lésions

Des ateliers pour les curistes

La cure thermale ne se résume pas à un traitement, nous considérons de la même manière le bien-être physique et psychologique. Voilà pourquoi les curistes bénéficient d’un accompagnement personnalisé : Véritable professionnel du mieux-être la nouvelle « Coach Forme et Santé », Caroline (prof. d’activité physique adaptée), élabore en étroite collaboration avec l’équipe des Thermes (Médecins, Kinés, Hydrothérapeutes), des activités physiques adaptées aux besoins et aux envies de chaque curiste : séance d’aqua-forme, séance de gym douce, marche, conseils diététiques.

Les opportunités d’échanges entre les patients si je viens seul(e)

Tous les mardis midi nous réservons une table d’hôtes pour favoriser la rencontre et l’échange entre curistes et personnel soignant. De juin à septembre des balades sont organisées deux fois par semaine pour visiter le patrimoine et la nature splendide du pays du Mont Blanc.

Les activités touristiques proposées aux alentours 

Les Thermes de Saint-Gervais sont situés dans un magnifique parc arboré propice à la promenade et aux loisirs : terrains de jeux pour enfants, piscine, tennis, petit train, mur d’escalade, promenades (2 magnifiques cascades à découvrir)

Le pays du Mont Blanc vous attend avec de nombreuses activités tells que balades et randonnées en VTT, ski, patin à glace, parapente et toute l’année de nombreuses manifestations ont lieu à Saint-Gervais et sa région.

Auteur : Caroline Estebe, Professionnelle en Activité Physique Adaptée

Les propriétés de l’eau

La Mer Morte est un centre de photothérapie naturelle et de balnéothérapie. Ce n’est pas a proprement parler une station thermale, car elle ne propose pas de cure thermale, au sens strict du terme, pendant laquelle « les eaux » sont l’essentiel du traitement. Les atouts de cette région sont le soleil et le sel, particulièrement efficaces sur le psoriasis. Dans une étude récemment publiée (Harari M., JEADV 2012), les auteurs retrouvent environ 70% de patients atteignant au moins 90% de réussite à la fin du séjour de 4 semaines, pendant lequel des traitements locaux sont permis (toutefois sans utilisation de stéroïdes). La durée de cette rémission n’a pas été évaluée dans cette étude, cependant elle a été chiffrée dans une autre publication (Harari M., Int J Dermatol, 2007) à environ 8 mois.

On trouve sur les bords de la Mer Morte 3 sources thermales, ainsi que des boues noires, très fortement concentrées en minéraux, utilisées pour soigner les maladies articulaires, avec des résultats remarquables. L’une des indications de ces soins est le rhumatisme psoriasique, amélioré de manière significative par la cure, lorsque les bains de soufre et les boues sont ajoutés à l’exposition solaire et aux bains de mer (Elkayam O., Rheumatol Int. 2000).

Les soins proposés aux patients

La climatothérapie naturelle, programmée de manière strictement individuelle et surveillée par le médecin, comprend: bain de Mer Morte, exposition solaire, bain de soufre, application de boue noire et enveloppements de boue noire chaude. Les soins non-spécifiques complémentaires comprennent: kinésithérapie, massage médical, activités sportives et fitness.

Des ateliers pour les curistes

Non. Il n’y a pas d’ateliers pour curistes dans les centres de soins à la Mer Morte.

Les opportunités d’échanges entre les patients si je viens seul(e)

La Mer Morte reçoit chaque année des milliers de curistes venant des quatre coins du monde. Cet afflux de patients permet de nombreux échanges, très bénéfiques pour tous. Un nouveau patient pourra certainement faire connaissance et échanger ses impressions avec d’autres curistes.

Les activités touristiques proposées aux alentours

La région de la Mer Morte est riche en sites archéologiques mondialement reconnus comme tels: Massada, Qumran, Ein Gedi, Jéricho. Elle jouxte le désert de Judée, propice à de nombreuses activités touristiques, pour tous les âges. Elle se trouve a proximité de Jérusalem, capitale des 3 principales religions.

Auteur : Dr. Marco Harari, Spécialiste en Climatothérapie, directeur du Centre de soins DMZ à la Mer Morte

Pour comparer les cures thermales de France : LesCuristes.fr.

Quelques témoignages :

C’est une expérience humaine !

C’est mon médecin généraliste qui a bien voulu me prescrire une cure thermale. J’étais assez nerveuse avant de partir : allais-je rencontrer des gens ? Vais-je être seule ? Quels effets sur mon pso ? Mais très vite, plus d’inquiétudes : on fait rapidement connaissance avec d’autres malades de psoriasis, d’eczéma et des grands brulés. Ces discussions m’ont permis de relativiser ma propre expérience et de mieux accepter ma maladie. Côté pso : aucun changement malheureusement mais la cure améliore le psoriasis de certaines personnes. Même si je n’ai pas eu l’effet souhaité, je recommande cette expérience qui est avant tout humaine.

Audrey L. 33 ans, atteinte de psoriasis en plaques depuis l’âge de 22 ans.

 

La cure thermale : une très bonne expérience

Atteinte de psoriasis depuis 15 ans, aller en cure thermale était pour moi une alternative à tous les traitements que j’ai pris pendant toutes ces années. La cure dure 3 semaines car c’est le temps nécessaire à la peau pour se renouveler et se réparer. La première semaine a été assez éprouvante physiquement et moralement, j’étais fatiguée. Durant la deuxième semaine, j’ai vu apparaitre des résultats plus que significatifs surtout sur le cuir chevelu et mon abdomen : les rougeurs se sont atténuées et l’épaisseur a diminué significativement. La troisième semaine a été un peu longue mais quel plaisir de toucher son corps transformé.

Claire B., 27 ans, atteinte de psoriasis en goutte depuis l’âge de 12 ans.

Cette cure représentait un véritable espoir…

J’ai effectué ma 1ère cure en décembre 2007, une période pas vraiment idéale car il faisait froid et gris mais avec le travail ce n’est pas toujours évident de prendre 3 semaines de suite dans l’année. Cette cure représentait un véritable espoir et je suis partie confiante mais j’ai vite déchantée car au fur et à mesure des jours, je ne voyais aucune amélioration de mon psoriasis et j’étais seule la plupart du temps. Entre les soins, il m’arrivait de discuter avec d’autres curistes, mais rien de plus. Une prise en charge psychologique et le fait de faire des rencontres m’ont vraiment manqué. Je n’ai jamais renouvelé l’expérience, mais même si la mienne a été un réel échec, je suis persuadée que dans d’autres conditions elle aurait été comme je l’espérais.

Aurélie L., 29 ans, atteinte de psoriasis en plaques depuis l’âge de 15 ans.