Comment soigner le psoriasis

Rédigé par Pr Dubertret, 1 octobre 2010

  • La règle d’or est de donner un traitement qui ne soit pas plus contraignant que le psoriasis, puisque le but est d’améliorer la qualité de la vie et non pas de remplacer une contrainte par une autre.
  • La seconde règle d’or est qu’il faut continuer le traitement lorsque toutes les lésions ont disparu. En effet, la peau garde une sorte de mémoire de la plaque de psoriasis, mémoire qui dure environ un an. Si l’on arrête donc le traitement lorsque tout a disparu, la rechute est presque inévitable.
  • La troisième règle d’or est que les traitements généraux sont sans dangers, à condition que l’on accepte de les surveiller de façon très méthodique. Cette surveillance permet de déceler très précocement d’éventuels problèmes de toxicité et donc d’arrêter le traitement à temps et d’éviter tout inconvénient.

Le traitement qui vous est proposé dans le psoriasis est semblable à l’essayage d’un vêtement. Il faut l’adapter à vos goûts par des essayages successifs. La proposition thérapeutique tient compte aussi du résultat, des avantages et inconvénients, des traitements antérieurs et de vos fragilités : hypertension, diabète, cholestérol…. Il est donc essentiel que vous expliquiez à votre dermatologue ce que vous ressentez avec un traitement afin que, si ce ressenti est désagréable, il puisse vous proposer un autre traitement. Vous êtes en effet le seul juge de l’amélioration de la qualité de votre vie.