Mon psoriasis

Rédigé par Pr Dubertret, 1 octobre 2010

Le psoriasis vient du grec « psora » qui signifie gratter. Il a été décrit et nommé en 1805 par le fondateur de la dermatologie moderne, Robert Willan (1757-1812).

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique, non contagieuse, dont les symptômes se manifestent principalement au niveau de la peau. Pour schématiser, il s’agit d’un défaut de notre système immunitaire (une « hyperactivité »), qui « attaque » les cellules de la peau. Résultat : notre peau se renouvelle trop vite. Chez un individu sain, les cellules de la peau se renouvellent tous les 28 jours. Chez une personne atteinte de psoriasis, ce renouvellement se produit tous les 5 ou 6 jours, ce qui provoque une inflammation de la peau, visible sous la forme de plaques rouges souvent irritantes, et une accumulation de peaux mortes (les squames), qui peuvent se situer sur tout le corps (le plus souvent sur les bras, le torse, les genoux, les pieds, les ongles, le visage, le cuir chevelu). Les facteurs d’environnement jouent le rôle de facteurs déclenchants ou aggravants, mais ne sont pas responsables du psoriasis (ex : stress, traumatismes cutanés, saisons froides, certains médicaments …). L’évolution se fait par poussées qui durent de quelques semaines à plusieurs mois. La fréquence de ces poussées est très variable d’un patient à l’autre mais aussi parfois  pour un même patient tout au long de sa vie. Les poussées de psoriasis ne sont pas toujours prévisibles.
Les traitements, s’ils sont bien suivis, permettent aujourd’hui la disparition des plaques et le contrôle des poussées, même si, à ce jour, aucun traitement ne permet de faire disparaître définitivement le psoriasis.
Enfin environ 30 % des malades développent une forme plus grave de psoriasis, en particulier le rhumatisme psoriasique, qui touche les tendons et les articulations.

L’essentiel à retenir :

  • Le psoriasis est une maladie chronique avec laquelle il est possible de bien vivre même s’il n’est pas toujours facile de trouver le traitement idéal.
  • Aujourd’hui, on peut  contrôler et  faire disparaître les plaques de psoriasis si l’on respecte bien la prescription du dermatologue.
    Trouver le dermatologue avec lequel on se sent en confiance est primordial également pour se faire accompagner tout au long de la maladie.
  • Le psoriasis n’est ni contagieux ni lié à une allergie et aujourd’hui, le diagnostic du psoriasis ne pose guère de problèmes aux dermatologues. Ses causes précises sont partiellement connues. Son origine est incertaine comme toutes les maladies chroniques. Maladie chronique, en partie génétique, inflammatoire, auto-immune, et à composante héréditaire, le Psoriasis est une affection dermatologique qui touche 2 à 3 % de la population Française, aussi bien les femmes, les hommes que les enfants.

Pour en savoir plus :