Actualités Psoriasis

Étude universitaire sur l’impact du psoriasis dans le couple

Étude universitaire dans le cadre du Master 1 en psychologie clinique et psychopathologie intégratives à l’Institut de Psychologie de l’Université Paris Descartes, réalisée par Laurélène Le Moign, encadrée par Aurélie Untas, Maître de conférence en psychopathologie.

« Bonjour à tous,

Dans le cadre de mon Master 1 en psychologie clinique, je réalise une étude afin de réaliser un mémoire de recherche, encadré par un maître de recherche et l’Université Paris Descartes.

Etant actuellement en stage en service de dermatologie, j’ai pu avoir l’occasion de côtoyer des personnes atteintes de psoriasis et ai pu, de par leurs témoignages, avoir été directement sensibilisée à leur vécu de la maladie, et à leurs difficultés.

C’est pourquoi, dans une volonté d’apporter une meilleure compréhension du vécu de ces personnes, je réalise une étude ayant pour objectif d’étudier les représentations du psoriasis au sein du couple, ainsi que la façon dont le couple s’organise pour gérer au quotidien le stress pouvant être engendré par le psoriasis.

Cette étude est donc composée de quatre questionnaires, portant notamment sur les représentations de la maladie par les deux partenaires, sur la gestion commune du stress au sein du couple, ou encore sur la nature des relations conjugales. La passation de ce questionnaire dure entre 20 à 30 minutes environ par personne, et s’adresse donc à toute personne majeure ayant le psoriasis quel que soit son type, et/ou un rhumatisme psoriasique, ainsi qu’à son/sa partenaire.

Cette étude est totalement anonyme et confidentielle, chaque personne peut, à n’importe quel moment, poser des questions grâce au mail étant fourni, arrêter l’étude, accéder à ses données ou les faire supprimer, etc., et les participants pourront bénéficier d’un compte rendu globalisé des résultats obtenus.

Peu d’études ont été menées sur la place du partenaire dans la façon dont les personnes peuvent gérer leur psoriasis et mieux s’y adapter au quotidien. Le bénéfice de cette étude serait donc, nous l’espérons, de faire avancer, pour tous, les connaissances quant à l’impact du psoriasis au sein du couple et d’améliorer la prise en compte du partenaire comme un véritable allié dans la prise en charge du psoriasis.

Pour participer à l’étude  :

Lien pour la personne étant atteinte de psoriasis :

https://docs.google.com/forms/d/1kB3B0KZpJ6R5SJCcjpUnu3cjEdD0A7rRV1QzC6AuJYA/viewform?entry.1971120824&entry.255251014&entry.1407603502&entry.1184072615&entry.312089590&entry.898551927&entry.1965485017

Lien pour le/la partenaire :

https://docs.google.com/forms/d/1fk0jmzlTwtnLHnm6xBoT8LSS-Ocs0d2zaBXB1DdWlTA/viewform?entry.953588273&entry.532095353&entry.46559625&entry.639934617&entry.161423752

 

En espérant donc vos participations nombreuses, et au plaisir de vous lire… Je vous souhaite à tous de rester #psoptimistes ! »

 

Laurélène Le Moign.